Panier  

Aucun produit

0,00 € Livraison
0,00 € Dont TVA
0,00 € Total

Les prix sont TTC

Commander


Bassins de baignade


Construction de bassin


Eau du bassin


Apprenez-en plus sur les kois


Techniques de filtration de bassin


Nouveautés

Toutes les nouveautés

Les premiers contacts avec les éleveurs de Kois - Dimanche 21 novembre 2010

Petit déjeuner japonais et promenade pour commencer

Après une bonne nuit de sommeil, rien de tel qu'un petit déjeuner japonais pour se mettre en forme. 

Le petit déjeuner japonais

Le petit déjeuné de Domi

Une petite promenade autour de l'hôtel nous fait découvrir un cimetière et un temple.

Autour de l’hôtel   Une tombe japonaise

Le temple à l’hôtel   L’entrée du temple

Des statues   Le jardin du temple

L’hôtel de Ojiia

Chez Miakoya, la caverne d'Ali Baba du Koi

Nous visitons une boutique d'accessoires pour le koi : épuisettes, livres, photos, drapeaux, etc., il y a de tout chez Miakoya qui était avant le KHV, un marché de Kois à la criée.

La boutique de Miakoya   Le shop de Miakoya

La Marusen koi Farm

Nous partons ensuite pour la Marusen Koi Farm qui est une des plus grandes ferme d'élevage de la région de Niagata, avec une production de Gosanke mais aussi de Bénigoi, de Chagoi et d'Utsuri.

La grande serre   La filtration de la Marusen

Ce "Breeder" se concentre de plus en plus sur la vente de Kois de 3 ans : la demande en Kois de grandes tailles étant de plus en plus importante.
Nous avons la chance d'être les premiers à découvrir des Nissais qui viennent de rentrer des Mud ponds

Un bac de vente   Un premier pic

Nous allons pêcher des Kois que l'on ne voit pas souvent : des Kin Utsuri et Hikari Ursuri de très grande qualité et d'une bonne taille pour des Nissais.

Le bol chez Marusen

Tony se compose une boite de mixte avec des Kohaku, Sanke, Chagoi, Hi Utsuri, Oschiba Shigure.

Un mixte

Une belle sélection pour démarrer, les Kois sont placés dans des filets avant la livraison.

Les filets des ventes   La pêche chez Marusen

L'éleveur Miyatora

Nous partons chez un éleveur que nous ne connaissons pas encore : Miyatora, implanté aux alentours de Ojiia.
Les serres sont neuves et l'ensemble est dans un état sanitaire excellent. La chance est avec nous car nous sommes à nouveau les premiers à contempler une arrivée de Kois des Muds pond d'une diversité fantastique. Notre choix va se porter sur des Kikokuriu ainsi que sur des Ginrin Kohaku et Sanke fantastiques.
Pour compléter un lot déjà exceptionnel, nous rajoutons un Tatégoi Showa de toute beauté !

La serre de Miyatora   L’intérieur de la serre de Miyatora

Les kois de Miyatora   Un bol de Gosanke

La pause déjeuner

Après ce début en force, nous avons besoin de quelques forces pour continuer : un arrêt rapide à un self service nous permet d'acheter des plats précuits que nous faisons réchauffer sur place.

Le self service   Le repas sur place

Chez Dainichi

La visite est rapide puisque nous n'y allons que pour voir des Kois magnifiques déjà achetés et dont les photos doivent rester privées. Croyez-moi sur parole, ces Kois sont des bombes !

La ferme de Dainichi   L’intérieur chez Dainichi

La propreté chez Dainichi   Oxygénation chez Dainichi

Propreté et oxygénation bien pensée chez Dainichi. 5 à 6 employés sont de permanence pour aider le client.

Le mowe chez Dainichi   Distributeur de nourriture solair

La technique est au rendez vous içi, avec beaucoup de mowe pour que les Kois fassent du muscle et des distributeurs de nourriture, fonctionnant à l'énergie solaire qui arrivent des étangs pour passer un hiver dans de bonnes conditions.

La visite de Marudo

L'année dernière, j'avais acheté une femelle Showa et Kohaku chez Marudo. Mes kois ayant évolué de façon fantastique, je suis partant pour trouver une femelle Kohaku de super qualité cette année (si le prix me convient).
Nous sortons 3 femelles du bassin dont l'une attire tout de suite mon attention. Sa qualité est telle que l'éleveur souhaitait conserver cette femelle en grossissement et n'était donc pas disposer à la vendre. Il m'aura fallu négocier âprement pour le convaincre de la vendre, et encore plus âprement pour nous mettre d'accord sur le prix.

La ferme de Marudo   L’intérieur chez Marudo

Le choix du Kohaku   Le Kohaku de Marudo

Puis nous passons dans une autre serre pour voir des Yamabuki et Shiro Utsuri très blanc.
Comme partout dans la région, on note la présence de tas de sacs de coquilles d'huitre destinés à faire monter le KH et le PH de l'eau de source a faible minéralité.

Les sacs de coquilles   Un bac de Yamabuki

Des Shiro Utsuri   Bac de Shiro

A pieds dans Ojiia

Nous finissons la journée à pieds dans Ojiia pour visiter un temple et quelques boutiques dans le centre de la ville, avant de nous retrouver devant une bonne fondue japonaise.

Entrée d’un temple   L’annexe du temple

Le temple   Un Gingo

Statue de divinité   Magasin de porcelaine